Comment j’ai fait chialer tout le monde…

Posted on 6 min de lecture 202 vues

La cuisine, c’est pas nous, c’est pas Schmidt. Mais les remerciements le soir de notre mariage, c’est nous. Tout craché.

« Ne vous inquiétez pas, on ne compte pas parler pendant des heures!  »

Maud:
On est très heureux, et émus de vous avoir auprès de nous aujourd’hui, et c’est pas pour vous mettre la pression, mais vous savez que vous avez été triés sur le volet! Après plusieurs tableurs excel avec liens hypertexte recensant vos qualités et vos défauts, vous avez tous obtenu suffisamment de points pour gagner une entrée à la soirée de notre vie! Bien sûr, une note vous sera également donnée à la fin, alors surtout ne lâchez rien!

Clément:
Certains ne sont pas avec nous ce soir, et nous pensons bien fort à eux. Nous avons une pensée particulière pour nos anciens qui nous ont quittés, et notamment pour notre chef Henri Bailleul, que nous n’avons pas eu le temps de remercier pour avoir réuni un batteur et une flûtiste au sein de sa famille musicale. L’harmonie de Lille nous a aussi offert de découvrir des amis formidables, et ô combien talentueux. Danièle, Sébastien, on ne vous remerciera jamais assez de nous avoir permis de profiter d’une si jolie messe. (Merci)

Maud:
Pour ne pas vous perdre, on continue sur la messe, tout le monde suit?

Vous avez pu chanter à gorge déployée pendant une heure et demi grâce au bel organe (si, si, Steph, toi même tu sais) de Jean-Baptiste, qui a assuré comme une bête! Merci JB, non seulement pour la réussite de ta mission, mais aussi pour rendre ma Steph heureuse.
Parce que Steph, c’est quelqu’un. C’était ma voisine, ma camarade de promo, celle qui apprenait à ma place et m’expliquait dans le métro, ma binome de mémoire. C’est par dessus tout mon amie, la meilleure qu’on puisse avoir, une fille un peu fleur bleue qui sait pas trop faire sa princesse. Une fille qui ne me ressemble pas du tout, mais avec qui on peut parler de tout, sans tabou, qu’on se soit vues la veille ou un an avant. Alors ma Steph merci. Merci d’être toi, de pas toujours être d’accord avec moi, merci d’être ma témoin, je t’adore.

Clément:
Moi j’adore la voiture de ton frère Steph, ça te fait pas pleurer ça?
Parce que moi, j’aime les bagnoles. J’aime la Ford Fiesta de mon grand frère, que je ne vois pas assez souvent pour lui mettre une mine au démarrage. Hein Thibaud?!
J’aime la 205 de mon petit frère, 205 qui n’a pas peur de faire 600 bornes pour venir nous voir à Lille! N’est ce pas Rémi? Enfin j’aime la Clio de Hugo, qui ressemble plus à un tracteur qu’à une citadine, mais qui est élégamment embellie par un petit carré Hermes. En gros les gars, et sans en faire des caisses, je vous adore, et je suis fier que vous ayez accepté d’être mes témoins aujourd’hui, merci merci merci de tout mon coeur.

Maud:
T’as oublié la Mégane de ma soeur!
Mégane qui lui va beaucoup mieux que sa vieille Modus! Si vous connaissez ma soeur, vous savez que c’est une sacrée nana! C’est une gonzesse capable de rater son permis plusieurs fois, mais de le réussir d’un seul coup en une semaine. C’est une grande blonde, en tailleur et talons 12cm, qui peut gagner un concours de négociation sans préparation, traverser le rond point de l’étoile en mettant son mascara, mais qui aime son Poufaloumpf et Sissi l’impératrice. Ma soeur, elle m’épate tous les jours, même si j’aimerais la garder sous cloche pour qu’il ne lui arrive jamais rien de mal. C’est une petite soeur, c’est ma toute petite soeur, que j’ai pas vraiment vu grandir, même si c’est elle qui m’apprend à me maquiller. Aurelle, tu es incroyable. Je t’ai retrouvée il y a quelques mois, la vraie Aurelle, comme avant. Comme quand on était petites et qu’on allait voler des bonbons en ramenant les dvd. J’ai une chance inouïe de t’avoir pour frangine, et quand je repense à Marrakech, la premiere chose que je vois, c’est ton regard. Le même regard depuis toujours quand tu fais tout pour moi, et que tu veux que je sois fière de toi. Aurelle, je suis fière de toi depuis toujours, d’ailleurs parfois même un peu jalouse. Tu es parfaite, je t’aime tellement fort. Merci ma soeur.

Clément:
Bon, on va laisser Maud se moucher un petit coup, sinon on n’arrivera pas au bout! J’en profite pour remercier mes parents, qui ont réussi a me rendre beau et fort aujourd’hui! Malheureusement, je ne ressemble pas à Pierce Brosnan comme Papa sur sa photo de mariage, mais il paraît que Dominique Farrugia m’a tout piqué!
Merci aussi à mes beaux parents, Christine et Marco, qui ont su me mettre à l’aise, et me faire sentir chez moi, chez eux .

Maud:
Ah ça c’est sûr que t’es à l’aise, Bouddha peut en attester!
Mais c’est vrai, Papa Maman, merci d’avoir accueilli Clément comme votre fils, merci d’avoir passé du temps depuis un an pour l’organisation de notre journée. Mais surtout, merci d’être de si bons parents, parce que moi j’ai pas toujours été une bonne fille. Le couple que vous formez est mon modèle de vie. Maman, moi aussi je veux rire aux blagues nulles de Clément dans 30 ans, moi aussi je veux pouvoir compter sur Clément comme tu peux compter sur Papa. On veut aussi faire des soirées « pizza-rosé-magnum » le samedi soir avec nos enfants, on veut devenir des parents comme vous, un couple comme vous, une famille comme vous.
Papa, on a parfois eu des moments difficiles tous les deux, et je n’ai pas su te dire pardon. Et je n’ai pas su te dire que je t’aime. Mais mon Papa, qu’est ce que je t’aime. Tu es, et resteras le premier homme de ma vie, ma référence.
Maman, nous aussi on a souvent crié, pleuré et boudé toutes les deux (surtout boudé… surtout moi…). Mais on a aussi beaucoup parlé, tous les jours en vérité. Tu es la meilleure des mamans, tu es toujours là pour moi, et j’ai on ne peut plus besoin de toi. Je t’aime ma Maman.

Clément:
T’as fini? Tu veux tous nous faire braire?
Tant qu’on est dans la famille (vous aviez compris n’est ce pas?), j’aimerais remercier quelqu’un de très important. Un frère de coeur. Jordan, c’est grâce à toi que j’ai rencontré Maud, c’est grâce à toi que je suis heureux aujourd’hui. Jordan, tu es beaucoup plus qu’un ami, tu es absolument génial en toute occasion, tu sais être présent dans les moments importants comme dans toutes les petites joies du quotidien, Jordan pour tout ça merci du fond du coeur, je t’adore.

Maud:
Pour finir, on veut tous vous remercier d’être à nos cotés aujourd’hui et depuis des mois.
Merci à Jordan et Marie pour les coups de main , les délires, les bouteilles de vin blanc.
Merci à Anne-Sophie, ma sagesse , pour le remontage de moral, les avis précieux, pour sa merveilleuse Juliette.

Clément:
Merci aux garçons pour Amsterdam.

Maud:
Merci aux gazelles pour ce rêve bleu.

Merci à tous, on vous adore!

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.

Suis moi !

Suis moi !

Vous êtes maintenant abonné